Projection

Crâne / pico projecteur / Vidéo du crâne monocorde et bambou “ventre de bouddha“ 

Crâne d'Argent

Crâne Psychopompe / Dispositif sonore éolien 

Crâne d'argent, 2016 / Bronze, argenture, cable acier.

Un crâne humain se balance à la renverse, une fois lancé, son chant rythme sa trajectoire. Erik Nussbicker approfondit la formulation d’une sépulture sonore contemporaine. Ces dispositifs éprouvent le regard que nous portons sur la mort. Ils deviennent une aide à la méditation et les outils sensibles à l’acceptation de nos limites, conscients d’un adieu prochain à l’intégrité de nos enveloppes. Le terme « psychopompe » désigne l’accompagnateur ou conducteurs de l’âme des morts, tel Charon, Orphée ou Saint Michel.  


A.M.O.U.R - Exposition monographique

 

Du 5 février au 20 mars 2016 - sur 1500 m2 à La Condition Publique de Roubaix. 

ENTRETIEN 13:24 : La Condition Publique de Roubaix : Expo AMOUR d’Erik Nussbicker | F.R.A.N.F




Télécharger le PDF Télécharger le PDF

A.M.O.U.R.

1 min de l'installation vidéo A.M.O.U.R. / friche culturelle La Condition Publique - Roubaix, 2015 

Projection, 2015

Encre sur soie, chaise en métal. 290 x 330 cm 

En ultime geste d’expression les 19 “chiffons“ de ce fragile écran panoramique ont essuyés les pinceaux utilisés lors de la création des grandes encres Astre de soie. Le siège en fer forgé invite à s’assoir au cœur de l’installation face au voile des pensées surgissantes.

Émanation

Albâtre, prisme. 

Le “D“ de Desdémone / Institut du Monde Arabe - 2015

Soie rouge / Mouches / Crâne humain / Vitrine / tiges en fibres de carbone - 270 x 270 x 320 cm 

Le « D » de Desdémone. 

L’œil, happé par le carré rouge en organza, appréhende en même temps le dessous. On devine un petit crâne, délicatement posé ; accomplissement ultime d’un arrêt de mort. Mutisme contraint de Desdémone, désespérément recluse. Ce seul vestige donne à voir l’étendue de l’indicible. Le cri qui n’a pas pu sortir, la chair blême tombée à la renverse, les yeux exorbités, le souffle définitivement tari. L’épaisseur de l’oreiller est défaite, la taie s’érige comme un suaire. Ingénuité de ce crâne indemne, désarmé ; décence et ténuité de la trace ; expression frêle, presque gracile, coupée du cadavre qui se délite, du désordre de la couche adultère. Desdémone, expulsée d’elle-même, bénéficiaire de cette réduction, de cette épuration, tient là, entièrement, débarrassée de la geôle du corps. Rien ne vient redonner la teneur d’une histoire douloureuse, qui autrefois a enrobé les os, empli les cavités, pétri et encensé les sentiments.  


                                                                                                Claire Dumay. 


Mue végan

Une réalisation annoncée au Musée de la Chasse et de la Nature : Mue végan / Peau de la jument de l'installation "Réforme“ 

“REFORME“

 

Squelette complet de cheval - Hamac mexicain Interview / Erik Nussbicker / Réforme



Peau de Terre

Soie/mouches 

Structures à géométrie sensible / soie / mouches 

LE TEMPS DES MOUCHES

Commande du Centre des Monuments Nationaux - Soie/cornes/mouches/miel - 9 mètres de hauteur - Abbaye de Montmajour - Arles  

L’origine de l’abbaye est liée au culte des morts pratiqué par les moines. Ceux-ci se chargeaient d’ensevelir les défunts dans les tombes creusées à même le roc, célébraient les messes demandées par les familles et recevaient en échange les droits de mortalage (testaments).

Erik Nussbicker rappelle cette vocation initiale en disposant dans la nef de l’église abbatiale une installation monumentale. Celle-ci associe des motifs couramment associés à la méditation sur la mort. Ainsi, dans nombre de peintures de Vanités, la présence d’un sablier ou d’un insecte vise à rappeler au spectateur sa fin prochaine.

C’est un gigantesque sablier de tulle qu’Erik Nussbicker accroche à la voûte de la nef. Au lieu du sable dont l’écoulement évoque traditionnellement la fuite du temps, le dispositif abrite le vol d’un essaim de mouches vivantes. Carpe diem ! L’installation d’Erik Nussbicker nous incite à jouir du temps présent en nous rappelant que nous sommes mortels.

Claude d’Anthenaise, Directeur du Musée de la Chasse et de la Nature

France Culture / Culture Vive 4 min.

Le temps des mouches / 1 min

 

Machines à chiures de mouches / Installation / Dispositif génératif de graphisme aléatoire

Mouches vivantes, chiures, miel, eau, draps de lin, soie, bois, articulations  

CARNYX

Trompe en bronze / Fonderie Susse 1 / 8 

Notre souffle met en vibration sa chair de bronze.
Instrument apotropaïque, son ancêtre hantait le champ de bataille des Celtes.
Funeste chantre de la post-humanité, CARNYX incarne l’aspect de la naissance et de la fin.
Il emprunte ici le masque d’une espèce vaincue par elle-même.



Carnyx / coursive Mnam / 25 s

Image : Aurore Chauvry 

INSTRUMENTALISATION / Assemblage et juxtaposition

Os, cornes, sabots, carapaces, bambous mort sur pied. 

Os, cornes, sabots, carapaces assemblés ou juxtaposés avec des tiges de bambous morts sur pied.

Nay-Souccot

Fragment de fémur humain, canne de roseau, petits bronzes, bille de bois / 170 x 40 cm 

Alep

 

Tabula rasa

Bois massif, acier, bronze / Fonderie Susse  

Ostéostylets d'argent ou de bronze

 

Derviche Babel / 22 s

 

Crâne en bronze à l'argent / 57 s

Dispositif sonore / Crâne et vertèbre / Bronze : cuivre, étain, argent 

LES PSYCHOPOMPES

Crânes / Dispositifs sonores  

Ces dispositifs éprouvent le regard que nous portons sur la mort. 
Ce sont des structures sensibles à l’acceptation de nos limites, une invitation à la méditation.


Crâne psychopompe / 01:12 min

 

Dispositif ostéographique

 

IMPERMANENCE / Crâne en pain / Chaine borroméenne

CAPC de Bordeaux - Fondation Deste Athènes - Ecole Boulle 

Plus de 600 crânes en pain ont été cuits dans le moule en cuivre martelé. 
La matrice est confiée au boulanger. Chaque jour un pain est produit, venant grossir les rangs de cette installation. 

Crin / cornes / lin / vin / cuivre et pain

 

TOHU BOHU : plusieurs sacs de toile de diverses contenances renferment du crin animal pendant une période suffisamment longue pour lui imposer leur forme. Après ouverture du sac, le crin, matière microcosme, obtient un aspect compact et commence son expansion  imperceptible à nos sens, reflet macrocosme de  l’univers.

MÉMOIRE DE MATÉRIAUX : présente, telles des dépouilles ou des trophées de chasse, des cornes de plomb, de cire, de terre cuite et autres qui ont été préalablement moulées autour d’une authentique corne de gazelle. Ces trompes se révèlent être des instruments de musique qui, selon leur composant, émettent des sons différents. Leur aspect tribal renvoie à des instruments sonores ancestraux.



DISSOLUTION / Œuvre vidéo

Extrait vidéo de 3 minutes - soie, mouches, miel, chiures 

Œuvres photographiques / Cristal

 

Œuvres graphiques

25 gouaches sur papier kozo - 112 x 140 cm  

100 encres de projets

Papier pH neutre 17,5 x 23,5 cm / sachets de cellophane